Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

                                                                           L' Ile Maurice Nature

 

(début de texte à compléter!)

 

Réputée pour ses plages, lagons et hôtels de luxe, l'île Maurice recèle pourtant des trésors naturels peu connus de ses nombreux visiteurs. Non loin des sites touristiques les possibilités de découverte de milieux naturels riches passionneront tous les amoureux de plantes locales endémiques, de faune relictuelle protégée après les ravages commis par les premiers occupants et de paysages de toute beauté.

 

Le Parc National des Gorges de Rivière Noire couvre à lui seul 3,5% de la superficie de Maurice dans le sud ouest du pays. Au Centre d'Information du Pétrin situé sur le plateau non loin de Curepipe et de Grand Bassin des informations et des cartes pour circuits de randonnée sont disponibles. Plus bas vers la côte, le Centre d'accueil des visiteurs dans les Gorges de Rivière Noire est le point de départ d'une randonnée longue de 10 kilomètres par la forêt de Maccabée préservée et renaturée. Le dénivelé de plus de 500 mètres peut être effectué en descendant également depuis le Pétrin, les sentiers sont balisés, entretenus, bien fréquentés et sûrs (fermés durant la nuit). D'autres pistes balisées, 60 kilomètres au total dont certaines beaucoup moins fréquentées permettent de s'immerger dans le calme apaisant de la nature mauricienne.

 

Le principal attrait faunistique de ce milieu, outre les paysages grandioses des gorges, est à mon avis sans conteste les contacts visuels et auditifs avec une espèce sauvée d'extrême justesse de l'extinction, la grande perruche de Maurice « Grosse Cateau Verte » (Psittacula eques anciennement echo) dont une piste porte même le nom. Bruyantes et volant au dessus de la canopée il est devenu plus facile de les observer, leur effectif étant passé de 25 en 1980 au bord de l'extinction à plus de 300 en 2010. Elevage en volières suivis de lâchers dans la nature, protection constante des nids contre maladies, rats ou singes prédateurs ont porté leurs fruits pour le plus grand bonheur des promeneurs intéressés par les sites naturels.

 

Depuis les points de vue sur les gorges de Rivière Noire, les vols majestueux des pailles-en-queue (Phaethon lepturus à bec jaune) sont quasi permanents. L'espèce Phaethon rubricauda à brins rouges et bec rouge est par contre très rare, nichant à l'Ile Ronde interdite d'accès au public. Les vols diurnes intrigants des grandes chauves souris frugivores (Pteropus niger) dans les gorges constituent un autre attrait, même si elles sont peu aimées en raison des dégâts qu'elles commettent sur les arbres fruitiers en production. L'espèce reste pourtant l'unique mammifère originel de l'île, dispersant également les graines de plantes endémiques comme le Fangame (Stillingia lineata) ou un Pyrostria dit Bois Chauve-souris... Le parc est géré par l'état qui progressivement restaure des parcelles forestières en éliminant manuellement jusqu'aux racines les espèces envahissantes comme le Goyavier de Chine (Psidium cattleyanum). Cela constitue un vrai travail de fourmi lorsque l'on découvre sur le terrain la densité de ces plantes introduites et leur domination par rapport aux essences naturelles de cette forêt dite à Sapotacées, famille du Manglier rouge par exemple (Sideroxylon puberulum). Certaines raretés ne survivent dans la nature que par quelques individus tels le palmiste bouclé (Tectiphiala ferox) et se cachent au milieu de parcelles entièrement clôturées non accessibles au public. Cependant des jeunes sujets ont été plantés devant le Centre d'Information du Pétrin parmi d'autres endémiques étiquetées sur un petit parcours botanique ainsi qu'au Centre d'Accueil du bas des gorges.

 

Dans le Sud de l'île Maurice, un projet autoroutier devant relier l'aéroport à la côte Est a été interrompu en dernier recours pour préserver un autre sanctuaire : la vallée de Ferney. Les visites guidées y sont régulières, elles permettent la découverte d'une belle forêt présentant de magnifiques échappées visuelles sur le lagon mauricien parsemé des petits îlots rocheux. Les 200 hectares de cet ancien domaine sucrier et caféier non loin de Vieux Grand Port sont protégés et renaturés. La faune y est riche d'espèces difficiles à observer ailleurs comme la Crécerelle de Maurice (Falco punctatus), ...

 

Dans le Sud encore, la petite Ile aux Aigrettes protégée est accessible uniquement en visites de groupe avec un guide nature, voir les photos de sa faune et flore en cours de renaturation plus bas...

 

La suite reste à rédiger avec les sites de la forêt de Bel Ombre, Montagne Cocotte, l'îlot Gabriel, le Parc la Vanille, les jardins Pamplemousse et de Curepipe, le Domaine de Saint-Aubin, les chauves-souris des Cascades des Deux Frères, l'Ile aux Cerfs à l'arrière de la plage trop touristique, ...

 

Maurice-1084.JPG

 

Maurice-1150.JPG

 

Maurice-1153.JPG

 

Mahébourg, petite ville calme du Sud de Maurice avec ses petits pêcheurs et peu de touristes

Maurice-1154.JPG

 

Maurice-1156.JPG

 

Front de mer, île au Mouchoir Rouge et palmiers Hyophorbe lagenicaulis subadultes à base de stipe fortement renflée

Maurice-1180.JPG

 

Maurice-1198.JPG

 

Maurice-1277.JPG

 

Flamboyant en fleur dans la rue principale de Mahébourg

Maurice-1310.JPG

 

Maurice-1320.JPG

 

Biscuiterie artisanale de gâteaux manioc Henri Rault depuis 1870

Maurice-1330Biscuiterie-manioc-Rault.JPG

 

Maurice-1331.jpg

 

Noix de coco fraîches au grand marché-foire du lundi à Mahébourg

Maurice-1336.JPG

 

Gastronomie mauricienne : cuisines indienne, créole, chinoise (vindayes, biriany, caris, civets, brèdes, cerf, ...)

Maurice-1340Cuisine-mauricienne.JPG

 

Maurice-1350.JPG

 

Danses sur les rythmes du séga mauricien

Maurice-1360Sega.JPG

 

Maurice-1362.JPG

 

Il n'y a pas que les grands hôtels luxueux au bord des lagons !

Maurice-1532.jpg

 

Maurice-1533.jpg

 

Maurice-1534.JPG

 

Lever du soleil sur l’Île aux Aigrettes face à Mahébourg, réserve naturelle sanctuaire de la faune et flore localesMaurice-1548--5-.JPG

 

La Mauritian Wildlife Foundation (MWF) est une ONG fondée en 1984 avec le Durell Wildlife Conservation Trust, le Royal Botanical Garden (Kew) et Fauna and Flora International (Royaume Uni). La MWF a depuis 1984 assuré la protection de sites naturels exceptionnels avec préservation et survie d'espèces végétales et animales menacées à Maurice et Rodrigues.

Maurice-1549.JPG

 

Maurice-1550.JPG

 

Palmier Dictyosperma album var. conjugatum, planté sur l'île exempte de rats (il ne subsiste qu'un seul exemplaire dans la nature, sur l'île Ronde protégée et interdite d'accès)

Maurice-1551MahebourgIleAigrettesDictyosperma_album_var_co.JPG

 

Gecko vert Phelsuma ornata commun à l'Ile aux Aigrettes, insectivore et nectarivore, ici sur la maison de la réserve

Maurice-1610Phelsuma_ornata.JPG

 

Pigeon des Mares (pigeon rose) Columba mayeri endémique menacé, 9 individus en 1990, 350 après élevage en 2005

Maurice-1669.JPG

 

Le très rare cardinal de Maurice Foudia rubra, de 80 couples en 1990 on en compte seulement 100 de nos jours... Insectivore mais aussi nectarivore car muni d'une brosse en bout de langue

Maurice-1673--6-CardinalMaurFoudia_rubra.JPG

 

Le cardinal de Madagascar Foudia madagascariensis introduit et très commun est entièrement rouge sous le ventre chez le mâle en période de nidification

Maurice-1675Foudia_madagascariensis.JPG

 

La tortue terrestre géante des Seychelles Aldabrachelys gigantea a été introduite à la place des espèces originelles disparues...

Maurice-1676.JPG

 

Le scinque de Telfair Leiolopisma telfairii est une espèce de lézard endémique des Mascareignes ne survivant plus que sur quelques îlots mauriciens

Maurice-1678ScinqueDeTelfair--2-.JPG

 

Maurice-1828.JPG

 

Maurice-1829.jpg

 

Mangrove vers Blue Bay

Maurice-1840.JPG

 

Crabe de mangrove Uca annulipes ou sp. à grosse pince

Maurice-1842Uca_annulipes.JPG

 

Crabe de mangrove à la carapace en forme de cœur Cardisoma carniflex ou sp.

Maurice-1844Cardisoma_carneiflex.JPG

 

Plage de Blue BayMaurice-1850Blue-Bay.JPG

 

Vallée de Ferney à 10 kilomètres de Mahébourg avant Vieux Grand Port sur un domaine sucrier et caféier menacé par un projet d'autoroute abandonné vu la richesse du milieu, les 200 hectares de forêt de la propriété sont protégés et gérés par CIEL et la Mauritian Wildlife Foundation

Maurice-2030.JPG

 

Maurice-2141.JPG

 

Maurice-2150.JPG

 

Le cerf de Maurice appelé cerf rusa ou cerf de Java (Cervus timorensis ou Rusa timorensis) vient de Java. Les premiers couples furent relâchés en 1638 apportés par Van der Stel et cinquante ans après ils proliféraient. La chasse au cerf est devenue un sport et l'élevage du cerf permet la production de viande très appréciée.

Maurice-2151.JPG

 

Maurice-2249.JPG

 

Maurice-2300.JPG

 

Maurice-2330.JPG

 

Maurice-2605.JPG

 

Maurice-2606.JPG

 

Dans le lagon de Mahébourg, les îles de la Passe, Vacoa et au Phare

Maurice-3100Ile-de-la-Passe.JPG

 

Courlis migrateur de passage sur l'Ile de la Passe, appelé « corbijeau » par les mauriciens

Maurice-3160Courils-migrateur-Ile-de-la-Passe.JPG

 

Scinque de Bouton Cryptoblepharus boutonii de petite taille, famille des Scincidae, endémique de Maurice et de la Réunion

Maurice-3161.JPG

 

Maurice-3334.JPG

 

Maurice-3471.JPG

 

Maurice-3560.JPG

 

Fouquet à pattes roses (puffin du Pacifique) Puffinus pacificus nicheur sur l'île au Phare, il pond un œuf unique au fond d'un terrier mais passe la plus grande partie de sa vie au large à suivre des bancs de poissons

Maurice-3701PuffinusPacificusIlePhare.JPG

 

Maurice-3792.JPG

 

A une dizaine de kilomètres de Mahébourg, à Cluny, Val Nature Park s’étend dans une vallée sur 3000 hectares de la plantation sucrière de Rose Belle. L’eau du bassin alimente les cressonnières et les plantations de brèdes songes. On y trouve en nombre le " Via " Typhonodorum lindleyanum, une grande aracée aquatique d'origine malgache (à gauche sur la photo)

Maurice-3800.JPG

 

Sur les Hauts Plateaux (400 à 600 mètres d'altitude), le réservoir de Mare Longue stocke l'eau douce rare et précieuse. Construit en 1946, il a une profondeur maximale 17 mètres.

Maurice-3804.JPG

 

Avec les botanistes mauriciens Mario Allet et Atmah Toocaram au Pétrin vers Florin dans le Parc des Gorges de Rivière Noire, milieu naturel protégé

Maurice-3814MarioAlletEtAtmahToocaramPetrinFlorin.JPG

 

Le palmiste bouclé Tectiphiala ferox très rare, moins de 20 individus dans la nature et très peu cultivé. Le manchon renflé est couvert de longues épines soyeuses noires

Maurice-3814PetrinFlorinTectiphiala_ferox.JPG

 

Maurice-3818Tectiphiala_ferox.JPG

 

Maurice-3819Tectiphiala_ferox.JPG

 

L'échenilleur de Maurice (Coracina typica) ou campéphage de Maurice appelé localement " merle cuisinier " est un oiseau endémique de l'île aujourd'hui menacé.

Maurice-3830MerleCuisinierCoracina_typica.JPG

 

Hyophorbe vaughanii, autre palmier en danger critique d'extinction (moins de 50 exemplaires dans la nature)

Maurice-3834Hyophorbe_vaughanii.JPG

 

Maurice-3836Hyophorbe_vaughanii.JPG

 

Palmiste blanc Dictyosperma album var. album également très rare à l'état sauvage suite aux destructions massives pour récolter son chou...

Maurice-3838Dictyosperma_albumSauvage.JPG

 

Trochetia blackburniana endémique des Mascareignes dont l'espèce voisine encore plus rare T. boutoniana dite «boucle d'oreille» est la fleur emblème national de Maurice depuis 1992

Maurice-3843Trochetia_blackburniana.JPG

 

Descente dans le Parc National des Gorges de Rivière Noire depuis Pétrin, une dizaine de kilomètres de sentiers en pleine nature

Maurice-4232.JPG

 

Maurice-4430.JPG

 

Maurice-4480.JPG

 

Montagne Cocotte, milieu forestier protégé également

Maurice-4482MontagneCocotte.JPG

 

Bassin Blanc, petit lac d'origine volcanique entouré de forêts

Maurice-4484BassinBlanc.JPG

 

Près de Chamouny, la Vallée des Couleurs Nature Park propose son parcours ponctué de cascades et un point de vue sur des terres latéritiques aux colorations variées

Maurice-4502.JPG

 

Maurice-4504.JPG

 

Maurice-4508.JPG

 

La forêt de Bel Ombre protégée accueille des espèces animales rares en partie issues de réintroductions

Maurice-4512Foret-de-Bel-Ombre.JPG

 

La très rare Crécerelle de Maurice Falco punctatus dont la population a été renforcée significativement : 4 individus en 1974 et 1000 de nos jours, la plus belle réussite mondiale de conservation... La femelle plus grosse que le mâle pond 2 à 4 œufs de septembre à novembre au fond d'une crevasse à flanc de montagne, ici dans un nichoir artificiel. Chasse, disparition de la forêt, mangoustes, singes et rats avaient mené l'espèce au bord de l'extinction...

Maurice-4516.JPG

 

«Echo parakeet» dite « Grosse cateau verte » Psittacula eques, la perruche de Maurice, une autre réussite exceptionnelle de réintroduction pour cette grande perruche à collier (chez le mâle) unique survivante du genre Psittacula dans les Mascareignes. De 25 oiseaux  en 1980 on dépasse les 300 individus en 2010

Maurice-4524.JPG

 

Maurice-4526.JPG

 

Sorte de scolopendre dévorant une abeille près d'une cascade, « cent pieds » en créole dont la morsure serait douloureuse

Maurice-4575.JPG

 

Vanille Crocodile Parc près de Rivière des Anguilles, le plus grand nombre de tortues en captivité au monde dont des tortues terrestres géantes des Seychelles Aldabrachelys gigantea, ici sous des palmiers bonbonnes endémiques de l'île Ronde Hyophorbe lagenicaulis

Maurice-4577VanilleCrocodileParc.JPG

 

Maurice-4582.JPG

 

Un des 2000 crocodiles du Nil Crocodylus niloticus du parc. Particularité de ce premier groupe de crocodiles provenant de parents malgaches mis à couver entre 1985 et 1989 : la mâchoire inférieure plus courte par déshydratation dans l’œuf, erreur corrigée ensuite. Ils n'auraient pu survivre dans la nature

Maurice-4583.JPG

 

Monsieur Jacques Siedlecki y présente sa collection de papillons et d'insectes, une des plus importantes au monde avec plus de 23 000 espèces patiemment et passionnément rassemblées en plus de trente ans

Maurice-4584.JPG

 

Le gecko diurne à queue bleue Phelsuma cepediana, le mâle peut avoir des couleurs vertes à bleues très vives

Maurice-4586Vanille-ParcPhelsuma_cepediana.JPG

 

Agame Calotes versicolor, «caméléon» en créole bien que ce soit un lézard, introduit fortuitement de Java à la Réunion avec des boutures de canne à sucre puis introduit volontairement à Maurice en 1900

Maurice-4590AgameCalotes_versicolor.JPG

 

Bulbul orphée Pycnonotus jocosus avec ses jeunes. «Condé» à Maurice où il a été importé d'Inde, il est appelé péjorativement à la Réunion « merle de Maurice » d'où il a été transporté en raison des gros dégâts qu'il cause sur les cultures fruitières

Maurice-4591Bulbul-orphee-Pycnonotus-jocosus-et-nid.JPG

 

Curepipe située à 550 mètres d'altitude jouit d'un climat plus frais que sur les côtes, mais plus arrosé également.

 Mairie de Curepipe au toit en bardeaux, bel exemple de l'architecture aristocratique blanche

Maurice-4600.JPG

 

Face à la mairie, statue de Paul et Virginie les amoureux héros du roman tragique de Bernardin de Saint-Pierre évoquant le naufrage du Saint-Géran au XVIIIème siècle

Maurice-4602.JPG

 

Trou aux Cerfs à Curepipe, un ancien cratère volcanique couvert de végétation de 85 mètres de profondeur et 300 mètres de diamètre

Maurice-4603.JPG

 

Point de vue depuis le sommet du cratère : le Pieter Both, 820 mètres d'altitude, second plus haut sommet de l'île après le piton de la Petite Rivière Noire ou Mont Piton (828 mètres d'altitude). La formation rocheuse à son sommet évoque une tête humaine.

Maurice-4604.JPG

 

A la sortie de Curepipe, la belle demeure Les Aubineaux construite en 1872 et son jardin aux arbres rares se visitent depuis quelques années

Maurice-4610.JPG

 

Jardin botanique de Curepipe lieu de détente et de promenade, arbres centenaires et rares

Maurice-4612.JPG

 

La plus grande rareté du jardin, un palmier de 18 mètres de hauteur unique exemplaire connu au monde de l'espèce qu'il n'a pas encore été possible de multiplier, protégé des cyclones par une cage de protection métallique : Hyophorbe amaricaulis

Maurice-4614CurepipeHyophorbe_amaricaulis.JPG

 

Récolte du thé à Bois Chéri

Maurice-4615.JPG

 

L'usine de thé de Bois Chéri se visite avant une dégustation dans un cadre splendide

Maurice-4616.JPG

 

Maurice-4617.JPG

 

Saint-Aubin en fin de route du thé, usine sucrière et vaste domaine près de Rivière des Anguilles : maison construite en 1819, restaurant de luxe, parc botanique, fabrication artisanale de rhum, serre à anthuriums et à vanille

Maurice-4620ST-Aubin-usine-canne.JPG

 

Maurice-4622St-Aubin.JPG

 

Maurice-4624.JPG

 

Maurice-4626.JPG

 

Maurice-4712.JPG

 

Situé sur les Hauts Plateaux, Grand Bassin est un lac sacré pour tous les hindous 

Maurice-4800.JPG

 

Maurice-4802.JPG

 

Les déplacements en transports en commun sont lents malgré des pointes de vitesse, mais très économiques 

Maurice-9088.JPG

 

Côte rocheuse près de Souillac, les falaises de Gris Gris vers la Roche qui pleure 

Maurice-9140Gris-Gris.JPG

 

Rituel de purification hindou par l'eau dite « Ganga Snan » dans l'Océan Indien où se jettent les eaux du Gange 

Maurice-9142Ganga-Snan-fete-hindoue.JPG  

Rochester Falls, cascade qui coule au milieu d'une belle formation volcanique d'orgues basaltiques en longs tuyaux verticaux parallèles

Maurice-9144.JPG

 

Chamarel et sa cascade de 100 mètres de hauteur surtout célèbre par ses terres de Couleurs uniques au monde, cendres d'origine volcanique aux nuances ocre, violet, rose, gris, ...

Maurice-10638Chamarel.JPG

 

Maurice-10644.JPG

 

Non loin du point de vue Viewpoint sur les Gorges de la Rivière Noire, les chutes Alexandra en période sèche.

Maurice-10720CascadeAlexandra.JPG

 

Macaque crabier ou de Java Macaca fascicularis appelé « jacot » ou « zaco » nuisible dans les milieux naturels, introduit sans doute avant 1710 par les premiers visiteurs hollandais qui avaient importé des esclaves de Java. Le macaque est un prédateur des nids des oiseaux endémiques

Maurice-10728MacaqueCascadeAlexandra.JPG

 

Petite grotte cavité naturelle dans la roche volcanique découverte récemment en dépierrant un champ de canne à sucre sur la propriété Médine près de Flic en Flac

Maurice-11000.JPG

 

Casela Bird Park et ses volières rénovées jouxte la réserve de Yemen ouverte au public pour des safaris entre autruches et zèbres, des félins en cages que l'on peut caresser et la proximité d'une nature sauvage en milieu sec. Située au pied de la Montagne du Rempart, on peut y observer quelques grands spécimens d'un arbre endémique très rare à l'allure de baobab mais au bois mou se courbant au vent, le bois mapou Cyphostemma mappia cousin de la vigne

Maurice-11001.JPG

 

Maurice-11002.JPG

 

Curieuse formation rocheuse dans le lagon près de l'île aux Bénitiers, au fond le célèbre Morne Brabant (556 mètres d'altitude) du sommet duquel les esclaves en fuite se jetèrent pour fuir les soldats pourtant venus leur annoncer la fin de l'esclavagisme en 1835

Maurice-11004.JPG

 

Cascade de Grande Rivière Sud-Est juste avant l'embouchure, accessible en bateau depuis Deux Frères ou Trou d'Eau Douce le point de départ des bateaux pour l'île aux Cerfs

Maurice-11005.JPG

 

Dans les gorges près des chutes une belle colonie de grandes chauve-souris frugivores Pteropus niger, l'unique mammifère originel de Maurice. Elle vole plutôt à l'aube et au crépuscule à la recherche de fruits sur les arbres dont elle disperse très bien les graines. Disparue de la Réunion elle vient d'y être observée sur la côte Est, sans doute après un vol lointain entraînée par un cyclone.Encore chassée pour sa chair surtout à Madagascar, elle est peu aimée en raison des coups de dents dans les fruits destinés à la vente dans les vergers...

Maurice-11006Pteropus_niger.JPG

 

Maurice-11008Pteropus_niger.JPG

 

L’Île aux Cerfs, un des lieux les plus touristiques de Maurice pour son lagon-piscine aux eaux pures et au sable blanc

Maurice-11010Ile-Cerfs.JPG

 

L'Ile aux Cerfs touristiquement surexploitée présente tout de même des attraits nature près de son golf 18 trous sur 38 hectares : mangouste indienne grise Herpestes edwardsii griseus. Parmi les 19 mâles importés d'Inde en 1900 pour détruire les rats il y avait une femelle et depuis l'espèce a proliféré, causant de gros dégâts aux volailles et au gibier à plumes...

Maurice-11012MangousteHerpestes_griseus.JPG

 

Tourterelle striée ou géopélie zèbrée Geopelia striata introduite au 17ème siècle, très commune et souvent à terre, elle chante en « vrai roucoulement : il en a la douceur infinie et la souplesse de tons » (Paul Carié)

Maurice-11013Geopelia_striata.JPG

 

Martin triste Acridotheres tristis introduit d'Inde en 1763 pour le contrôle des insectes comme le criquet de la canne à sucre. En grandes colonies, il chasse ou perturbe les espèces locales, cause des nuisances sonores en ville et des dommages aux récoltes, ses déjections transmettent des maladies...

Maurice-11014Acridotheres_tristis.JPG

 

Courlis corlieu Numenius phaeopus sur le green du golf de l’Île aux Cerfs

Maurice-11016CourlisCorlieuNumenius_phaeopus.JPG

 

Départ en catamaran de Grand Baie au Nord de Maurice, la station balnéaire tropézienne des tropiques, pour une journée en mer et à l'îlot Gabriel

Maurice-11017.JPG

 

Le Coin de Mire ressemble aux cales qui servaient à ajuster la visée des canons

Maurice-11018Coin-de-Mire.JPG

 

Au large du Coin de Mire, une baleine à bosse Megaptera novaeangliae 

Maurice-11019BaleineaBosseMegaptera_novaeangliae.JPG

 

Maurice-11020BaleineaBosseMegaptera_novaeangliae.JPG

 

Lataniers bleus endémiques de Maurice à l'état sauvage Latania loddigesii sur l'îlot Gabriel

Maurice-11021Latania_loddigesiiEndemiqueMaur.JPG

 

Baume de l’Île Plate Psiadia arguta 

Maurice-11022Ilot-GabrielBaumeIlePlatePsiadia_arguta.JPG

 

Paille en queue à brins blancs Phaethon lepturus

Maurice-11023Phaeton_lepturus.JPG

 

Port Louis la capitale de Maurice et le Caudan vitrine de sa réussite économique avec restaurants, cinémas, boutiques de luxe qui en font un endroit incontournable pour les touristes, à en oublier le site voisin pourtant inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO !

Maurice-11028.JPG

 

L'Aapravasi Ghat inscrit en 2006 au Patrimoine de l'UNESCO, lieu historique du débarquement de 500 000 « engagés » à partir de 1834 fin de l'esclavagisme pour travailler presque comme des esclaves dans les champs de canne à sucre  

Maurice-11029.JPG

 

La Citadelle ou Fort Adélaïde édifiée par les Anglais entre 1834 et 1840 et la vue magnifique sur Port-Louis et sa rade

Maurice-11032.JPG

 

Maurice-11034.JPG

 

Vue sur le Champ de Mars, terrain de manœuvres militaires devenu hippodrome depuis 1832

Maurice-11036.JPG

 

La foule lors des courses de chevaux du dimanche qui passionnent les mauriciens

Maurice-11038.JPG

 

Maurice-11040.JPG

 

China Town, le quartier chinois de Port-Louis

Maurice-11042.JPG

 

Construit en 1842, le Musée d'Histoire Naturelle est le plus ancien musée de Maurice, visité surtout pour le squelette authentique d'un dodo. Gros baobab africain Adansonia digitata au sujet duquel l 'Express de Maurice écrit : « Le baobab se trouvant dans la cour du Musée de Port-Louis s’est écroulé à la mi-journée du mardi 27 mars 2012, suite aux accumulations d’eaux. Mais pendant des années des termites avaient miné le géant. » Il deviendra peut-être un objet d’art, les travaux seront exécutés par la plasticienne Nirveda Alleck. Ils consistent à placer les racines de l’arbre en haut et à enterrer une partie du tronc dans la terre. L’arbre sera traité avec de la résine afin d’empêcher sa dégradation et un autre baobab sera planté à sa place. 

Maurice 11044

 

Maison de la Réserve ornithologique de Terre Rouge, site protégé RAMSAR tout près de la grande ville

Maurice 11046

 

Le tombeau du Père Laval est un lieu de pèlerinage aussi populaire que Lourdes dans l'hémisphère nord pour honorer l'« apôtre des noirs » (1803-1864) déclaré Bienheureux par le Pape Jean-Paul II en avril 1979

Maurice 11047

 

Aquarium de Maurice, Pointe aux Piments : chirurgien bleu Paracanthurus hepatus

Maurice 11052

 

Cap Malheureux, belle église au toit rouge Notre-Dame Auxiliatrice en face du Coin de Mire

Maurice 11056

 

Le Jardin de Pamplemousses, un des plus beaux jardins tropicaux du monde : belle allée de lataniers-lattes des Seychelles Verschaffeltia splendida aux feuilles non découpées et aux grosses racines adventives aériennes

Maurice 11060Verschaffeltia splendida

 

L'étang des nénuphars géants aux feuilles à bords relevés de 2 mètres de diamètre Victoria amazonica originaires d'Amérique du Sud

Maurice 11062

 

Héron vert appelé «Gasse» Butorides striatus près des eaux douces et salées 

Maurice 11066GasseButorides striatus  

Inflorescences du palmier seychellois Deckenia nobilis

Maurice 11068Deckenia nobilis

 

Belle allée de lataniers bleus endémiques de Maurice Latania loddigesii disparus dans la nature sauf sur des petits îlots par exploitation excessive durant 250 années (matériaux de construction, couverture des maisons, fruits comestibles, boisson alcoolisée)

Maurice 11070Latania loddigesii

 

Trochetia boutoniana dite « boucle d'oreille » fleur emblème national de Maurice depuis 1992

Maurice 11071Trochetia boutoniana

 

Mon portrait par le photographe et ami Claude THOUVENIN lors de notre voyage dans les Mascareignes en novembre-décembre 2009

Maurice 19000

 

 


 



  






 

 

 

 


 

 

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de decouvertephotos
  • : Photos de voyages et de l'Ile de la Réunion
  • Contact

Recherche

Pages

Liens